Navigation – Plan du site

Éditorial

Monique Mémet et Lauriane Hillion
p. 1-3

Texte intégral

  • 1  Petit, Michel, 2003, « Éditorial », ASp 39-40, 1-2.
  • 2  La SAES a participé au financement de la publication de ce numéro.

1Dans un précédent éditorial de la revue, Michel Petit émettait le souhait que des études viennent enrichir « notre connaissance et notre compréhension de la culture des milieux spécialisés »1 (2003 : 1). Ce volume répond à cet appel : le monde de l’entreprise et celui des avocats font l’objet de recherches novatrices. Les cinq premiers articles sont issus de communications faites lors de l’atelier Anglais de spécialité du congrès de la SAES, qui s’est déroulé à Toulouse en mai 2005 et qui avait pour thème « Texte(s), contexte(s), hors-texte(s) »2.

  • 3  Voir ASp 11-14, 195-205 ; ASp 15-16, 487-503 ; ASp 19-22, 67-88 ; ASp 23-26, 121-138 ; ASp 27-30, (...)

2Catherine Resche, dont les travaux de recherche en anglais de l’économie sont bien connus des lecteurs de la revue3, s’intéresse à un genre non encore exploré par les chercheurs anglicistes, les mission statements, « déclarations officielles des entreprises quant à leurs valeurs, principes, croyances ou mission principale ». Elle aborde cette recherche avec les outils de la linguistique, de la terminologie, de l’analyse de discours et de genre en particulier. Ses analyses détaillées de production de grandes entreprises cotées en Bourse permettront aux chercheurs et aux enseignants de mieux comprendre ce milieu professionnel. De plus ses travaux éclaireront non seulement les chercheurs du domaine de l’anglais économique, mais également tous ceux qui désirent entamer l’étude d’un nouveau genre, car elle explicite avec clarté et précision sa démarche.

3Le type de document étudié par Mireille Hardy n’a lui non plus pas fait l’objet de recherche jusqu’à présent en anglais de spécialité. Il s’agit de ce que l’auteur a dénommé les « publifictions », « romans utilisés pour le placement de produits ». Elle part à la recherche d’ouvrages de fiction à substrat professionnel (FASP) marketing et brosse un tableau des différentes productions à la limite de la littérature et de la publicité. Enfin elle analyse l’intérêt de ces productions pour l’enseignement.

4C’est également un domaine non encore traité dans notre revue que Jean-Louis Trouillon aborde : il montre les relations qui sous-tendent deux genres, la fiction historique et la FASP. Son étude, à visée didactique, intéressera les enseignants du secteur LANSAD sciences humaines, car il n’a pas encore fait l’objet de très nombreuses recherches. Après avoir brossé un rapide, mais dense, tableau de la fiction historique, l’auteur suggère de lui réserver une place dans l’enseignement LANSAD.

5Les travaux de Shaeda Isani fournissent une grille de lecture pour déchiffrer un monde professionnel, celui des avocats américains, connu du public bien souvent uniquement par le biais des médias. Elle analyse le « portrait de l’avocat tel qu’il apparaît à travers la FASP », retrace l’évolution de la représentation des avocats dans les fictions et essaye de trouver l’origine de l’image négative de la profession aux États-Unis et de savoir « dans quelle mesure la FASP juridique serait à l’origine de l’image négative dont souffre la profession aux États-Unis ou si […] ce sont les perceptions qui influent sur les représentations fictionnelles ».

6Enfin Jean-Pierre Charpy poursuit son analyse des ouvrages de FASP médicale. Il cherche à déterminer les spécificités de divers auteurs du domaine et retrace l’évolution du genre qui comprend « medical thrillers, forensic thrillers, gothic medical thrillers et technothrillers ».

7Les autres articles du numéro correspondent à des communications faites au 26e colloque du GERAS, qui avait pour thème l’anglais de spécialité dans l’enseignement supérieur européen. Le thème du colloque a entraîné une réflexion plus didactique sur l’anglais de spécialité et de nombreuses communications ont porté sur l’évaluation des différents outils mis en place au niveau européen.

8Ainsi, Anne-Marie Méthy décrit dans son article le Portfolio européen des langues (PEL), dont elle a testé la réception et l’utilisation. L’élaboration d’un questionnaire, administré à des étudiants de Licence 1e et 2e années en Sciences économiques de l’Université Bordeaux 4, lui permet de vérifier un certain nombre d’hypothèses concernant notamment l’impact du PEL sur la motivation des étudiants et la capacité de ces derniers à se fixer des objectifs d’apprentissage.

9Nicolas Guichon, quant à lui, commente le dispositif multimédia Virtual Cabinet et l’évalue. Adossée à une réflexion théorique qui puise aux travaux de la psycholinguistique, la tâche médiatisée proposée aux étudiants amène à une production écrite permettant l’évaluation de la compréhension auditive. Nicolas Guichon s’attache à suivre les différentes étapes d’une « recherche-développement » bien menée. Il clôt son article par l’analyse de résultats obtenus en termes d’apprentissage sur un échantillon d’étudiants en Sociologie et psychologie de l’Université Lyon 2.

  • 4  « Cadre théorique et méthodologique d’une étude sur l’acquisition de la compétence de médiation cu (...)

10Hélène Zumbihl poursuit la recherche-action dont elle a déjà rendu compte dans un précédent article4. Elle livre ici les résultats de son expérimentation et appelle à « une conception anthropologique de l’apprentissage des langues » en vue de l’acquisition, par les étudiants, de la compétence de médiation culturelle.

11La revue comprend une nouvelle rubrique, Débats. Marie-Françoise Narcy-Combes y plaide pour la mise en place d’une recherche didactique dédiée à la filière Langues étrangères appliquées. Son article est la suite de diverses rencontres qui ont eu lieu lors de colloques du GERAS. Les lecteurs peuvent poursuivre le débat en envoyant leurs contributions à la rédaction de ASp.

12Enfin, une recension, publiée conjointement avec les Cahiers de l’APLIUT, termine le présent numéro de ASp. M.-F. Narcy-Combes présente Analysing Learner Language, de Rod Ellis et Gary Barkhuizen, « étude diachronique des outils utilisés depuis les années soixante par les chercheurs en acquisition des langues pour l’analyse des productions écrites et orales des apprenants de langue ».

13Nous avons eu le plaisir de préparer la publication de la revue depuis le numéro 43-44. Nous pensons qu’il est maintenant temps de passer le flambeau à d’autres enseignants-chercheurs du domaine de l’anglais de spécialité, en espérant que la prochaine équipe tirera au moins autant de satisfaction que nous a apportée notre collaboration dans ce travail.

14Nous vous souhaitons bonne lecture.

Haut de page

Notes

1  Petit, Michel, 2003, « Éditorial », ASp 39-40, 1-2.

2  La SAES a participé au financement de la publication de ce numéro.

3  Voir ASp 11-14, 195-205 ; ASp 15-16, 487-503 ; ASp 19-22, 67-88 ; ASp 23-26, 121-138 ; ASp 27-30, 289-308 ; ASp 31-32, 239-259 ; ASp 35-36, 103-119 ; ASp 39-40, 21-35 et la liste n’est pas exhaustive.

4  « Cadre théorique et méthodologique d’une étude sur l’acquisition de la compétence de médiation culturelle en milieu universitaire », ASp 43-44, 135-152.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Monique Mémet et Lauriane Hillion, « Éditorial », ASp, 47-48 | 2005, 1-3.

Référence électronique

Monique Mémet et Lauriane Hillion, « Éditorial », ASp [En ligne], 47-48 | 2005, mis en ligne le 03 février 2010, consulté le 25 juin 2017. URL : http://asp.revues.org/646

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo GERAS -Groupe d'Etude et de Recherches en Anglais de Spécialité
  • Revues.org