Navigation – Plan du site
Articles

De l’attention à accorder aux aspects narratifs et littéraires en anglais de spécialité : l’exemple du domaine économique

Of the need to consider narrative and literary aspects in the study of specialised varieties of English: the field of economics as an example
Catherine Resche
p. 5-25

Résumés

Cette étude a pour objet de montrer en quoi la prise en compte des segments narratifs et littéraires dans le domaine économique peut bénéficier à la recherche sur les discours et les milieux spécialisés qui les produisent. Le cadre théorique est d’abord présenté par rapport à la conception classique de la séquence narrative et la fonction du récit. L’analyse s’attache ensuite à évaluer la place, la nature et la fonction des manifestations narratives et littéraires au niveau de l’élaboration de la théorie économique du XVIIIe siècle à nos jours. L’étude s’intéresse enfin aux segments narratifs qui servent à partager les connaissances et les transmettre à des étudiants, à éduquer un public plus large, ou encore à communiquer (discours officiels des responsables de la politique monétaire). La perspective panoramique adoptée prend en compte un large éventail de genres (récits, contes, fables, paraboles, manuels) et de tropes (allégories, métaphores, analogies), sans oublier les graphiques et schémas qui racontent aussi des histoires.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2017.

Plan

Introduction
1. Cadre théorique
2. Ressorts narratifs et littéraires dans l’histoire de la pensée et la construction de la discipline
2.1. Narrativité et économie politique
2.2. Narrativité et science économique
3. Aspects narratifs et littéraires à visées didactique et communicationnelle
3.1. Textes et ouvrages à visée didactique
3.2. Manuels d’économie et fiction économique didactique
3.3. Discours institutionnel et segments narratifs
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le fait de s’intéresser aux liens éventuels entre discours spécialisés et genres littéraires dans le domaine économique peut surprendre, au premier abord. En effet, on pourrait penser que la science économique, soucieuse d’établir sa légitimité en tant que science en choisissant de s’appeler economics dans la deuxième moitié du XIXe siècle, s’est efforcée de gommer tout ce qui pouvait l’avoir apparentée auparavant à une discipline non scientifique, lorsqu’elle relevait encore de la philosophie morale, puis de l’économie politique. Toutefois, si l’on se fie à la définition de la science économique par Alfred Marshall (1920 [1890] : 4) comme « the study of mankind in the ordinary business of life », on se rend compte que bon nombre d’œuvres de littérature ou de théâtre traitent du même thème, même s’il arrive que, dans les œuvres littéraires, les personnages présentés soient parfois des êtres hors du commun. Se pose alors la question de savoir si une science quelconque peu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Resche, « De l’attention à accorder aux aspects narratifs et littéraires en anglais de spécialité : l’exemple du domaine économique », ASp, 70 | 2016, 5-25.

Référence électronique

Catherine Resche, « De l’attention à accorder aux aspects narratifs et littéraires en anglais de spécialité : l’exemple du domaine économique », ASp [En ligne], 70 | 2016, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 30 avril 2017. URL : http://asp.revues.org/4869 ; DOI : 10.4000/asp.4869

Haut de page

Auteur

Catherine Resche

Catherine Resche, agrégée d’anglais, est professeur des universités (Paris 2 – Panthéon-Assas), directrice de recherche au Centre de linguistique en Sorbonne (CeLiSo, Paris 4 Sorbonne) et directrice de collection (Peter Lang). Ses recherches portent sur l’anglais de l’économie (terminologie, néologie, métaphores, analyse de discours, de genre, mise en récit). Elle a publié un ouvrage en 2013 (Coll. Linguistic Insights, Peter Lang) Economic Terms and Beyond: Capitalising on the Wealth of Notions et dirigé deux ouvrages collectifs : Terminologie et domaines spécialisés : Approches plurielles (Classiques Garnier) en 2015 et La mise en récit dans les discours spécialisés (Peter Lang) en 2016. catherineresche@club-internet.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo GERAS -Groupe d'Etude et de Recherches en Anglais de Spécialité
  • Revues.org