Navigation – Plan du site

Éditorial

Michel Van der Yeught
p. 1-3

Texte intégral

1Sur les six articles que propose le numéro 59 de ASp, deux, signés par Fanny Domenec et Caroline Peynaud, proviennent du 31e colloque du GERAS (Nice, 18-20 mars 2010) ; deux, signés par Christopher Gledhill et Marion Charret-Del Bove, proviennent du congrès de la SAES à Lille (21-23 mai 2010). L’article de Marie-Françoise Narcy-Combes et de Julie McAllister a été envoyé directement à la rédaction. Quant à celui de Jean-Pierre Charpy, il est issu du 30e colloque du GERAS (Rennes, 12-14 mars 2009), mais il a été largement enrichi et remanié depuis pour atteindre la forme définitive publiée dans cette édition. Deux recensions complètent le volume.

2Dans « The ‘lexicogrammar’ approach to analysing phraseology and collocation in ESP texts », Christopher Gledhill approfondit l’un de ses sujets de prédilection, les collocations, – déjà abordé dans nos colonnes (ASp 15-19 : 85-104) – qui se trouve ici combiné à une étude parallèle de la phraséologie. La démarche de C. Gledhill est ambitieuse : elle place l’étude de ces séquences langagières dans le domaine de l’anglais de spécialité et dans une perspective « lexicogrammaticale » inspirée de l’approche systémique fonctionnelle du grammairien anglo-australien M.A.K. Halliday. Le domaine d’application est l’anglais médical. À l’aide d’une série d’analyses serrées illustrées de nombreux exemples, l’auteur montre que, loin d’être figées, les séquences phraséologiques et collocationnelles peuvent être « productives » en se combinant en « cascades » de choix expressifs qui sous-tendent la cohésion des discours. Cette contribution enrichit de façon significative l’approche linguistique de l’anglais de la santé et ouvre de fertiles perspectives de développements futurs en ASP.

3Avec l’article suivant de Jean-Pierre Charpy, « Les premiers dictionnaires médicaux en langue anglaise : glissements diachroniques du spécialisé au non spécialisé », nous restons dans le domaine de la santé. Néanmoins, la perspective adoptée est très différente. Après une étude récente consacrée à la FASP médicale (ASp 57 : 49-65), J.-P. Charpy entreprend cette fois de retracer l’émergence de la variété spécialisée de l’anglais médical du XVIe au XVIIIe siècle en répertoriant les premiers glossaires et dictionnaires spécialisés en Grande-Bretagne. Dans cette approche résolument diachronique, la dictionnarisation ne produit pas la langue spécialisée mais témoigne de son apparition. Parce qu’ils illustrent le besoin sociolinguistique d’un passage du spécialisé au non spécialisé par une glose, les dictionnaires signalent le spécialisé en construction. L’article ouvre ainsi de façon prometteuse l’entreprise de description méthodique de cette variété spécialisée de l’anglais et témoigne de l’intérêt de la démarche diachronique en ASP dont David Banks est, depuis longtemps dans nos colonnes, le pionnier exemplaire.

4L’article de Caroline Peynaud, « Parole rapportée et positionnement discursif dans la presse américaine : analyse de l’utilisation des citations dans des commentaires politiques », nous plonge dans un autre univers, celui de la presse américaine et des citations dont elle fait usage. L’étude est à la fois focalisée – elle porte sur la façon dont cinq grands journaux américains ont traité un discours du président Obama sur la réforme de la protection médicale – et également porteuse d’une pertinence élargie grâce aux outils d’analyse qu’elle met en œuvre. Même si l’auteur s’inspire de travaux antérieurs, y compris d’articles publiés dans ASp (Blandine Pennec, ASp 57, 31-47), les mécanismes explicatifs qu’elle applique au traitement des citations pourront être utilement empruntés par d’autres chercheurs en anglais journalistique.

5Fanny Domenec nous accueille ensuite dans le domaine en pleine expansion de la communication d’entreprise en nous proposant d’analyser l’une des sociétés les plus soigneusement observées de notre époque : la multinationale américaine de la chimie Monsanto. Dans « Monsanto’s Claims au Royaume-Uni et aux États-Unis : les communiqués de presse de Monsanto, entre unité générique et hétérogénéité culturelle », F. Domenec étudie méthodiquement la politique de communication de l’entreprise en Grande-Bretagne et aux États-Unis. L’article propose une véritable typologie des stratégies rhétoriques adoptées par la firme pour déconsidérer ses critiques et se prévaloir de points de vue extérieurs censés faire autorité. Les spécialistes de la communication de Monsanto y apparaissent comme des sophistes modernes dignes de leurs maîtres Gorgias et Protagoras. On suggérerait presque à l’auteur de mener une étude comparative entre les méthodes des uns et des autres : les similitudes pourraient surprendre…

6L’article suivant, signé par Marion Charret-Del Bove, place le lecteur à l’intersection de trois grandes thématiques relevant respectivement du linguistique, de l’enseignement universitaire et de la formation professionnelle : l’anglais du droit, les études juridiques en Angleterre et en France et la préparation pratique au métier d’avocat dans les deux pays. Tout l’intérêt de « Quelle place occupe l'anglais juridique dans les offres de stages proposés par les cabinets d'avocats en Angleterre et au pays de Galles ? » est de montrer les multiples imbrications des trois réalités pour nos étudiants qui envisagent souvent de se former outre-Manche. La démarche est également porteuse de pertinences élargies dans la mesure où l’internationalisation des formations, quel que soit le domaine, impose la prise en compte de multiples réalités complémentaires et différentes tant sur le plan intellectuel que sur le plan pratique.

7Marie-Françoise Narcy-Combes et Julie McAllister nous proposent enfin l’évaluation d’un projet pédagogique mené en LEA à l’Université de Nantes. Dans leur article « Evaluation of a blended language learning environment in a French university and its effects on second language acquisition », blended évoque le mélange de cours en présentiel et de tâches à effectuer sur une plate-forme d’enseignement en ligne, Moodle en l’occurrence. La combinaison des deux vecteurs didactiques en une même démarche s’est imposée comme une solution au nombre excessif d’étudiants par groupe de TD et comme une réponse à la démotivation de beaucoup d’entre eux. Les deux auteurs ont méthodiquement étudié les réactions de leur public grâce à un questionnaire disponible in extenso en annexe. Le bilan du projet n’apporte pas de réponses tranchées sinon que les avancées didactiques sont parfois difficilement suivies par des étudiants qui y sont peu préparés. La démarche des auteurs est néanmoins particulièrement bienvenue puisque l’évolution des études universitaires pousse à des formes d’enseignement qui seront toutes, à terme, blended d’une manière ou d’une autre.

8Ce numéro est complété par deux recensions. La première, rédigée par Christopher Gledhill, présente un ouvrage de Didier Carnet, Jean-Pierre Charpy et Philip Bastable, L'article de recherche scientifique en anglais. Guide pratique à l’usage des Sciences de la vie et de la santé. Sabrina Poujade signe la seconde qui est consacrée à L’anglais pour l’ingénieur. Guide pratique de la communication scientifique et technique d’Hélène Laffont et Patrick Bachschmidt

9Au nom de l’équipe éditoriale, je vous souhaite bonne lecture.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Van der Yeught, « Éditorial », ASp, 59 | 2011, 1-3.

Référence électronique

Michel Van der Yeught, « Éditorial », ASp [En ligne], 59 | 2011, mis en ligne le 07 mars 2011, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://asp.revues.org/2166

Haut de page

Auteur

Michel Van der Yeught

Rédacteur en chef. mvdy@free.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo GERAS -Groupe d'Etude et de Recherches en Anglais de Spécialité
  • Revues.org