Navigation – Plan du site

Éditorial

Michel Petit
p. 1-2

Texte intégral

1Le présent numéro double d’ASp, 39-40, qui sera distribué en primeur aux abonnés 2003 présents à Poitiers du 11 au 13 mars 2004 pour le XXVe Colloque du GERAS, est un numéro varia. Il comporte treize textes, généralement issus de communications présentées lors de rencontres précédentes – Colloque du GERAS de mars 2003 (Le Havre) et atelier d’anglais de spécialité du Congrès de la SAES de mai 2003 (Grenoble) notamment. Cet ensemble témoigne de la diversité de notre domaine, que l’on envisage ce domaine sous l’angle des spécialités disciplinaires ou professionnelles ou sous celui des « axes » traditionnels, culturel, linguistico-discursif, didactique et multimédia.

2L’approche adoptée par Michel Van der Yeught dans son étude du « transfert d’information, moteur de l’histoire boursière américaine », qui donne au lecteur des clés pour mieux comprendre le fonctionnement et les enjeux de ce milieu spécialisé, démontre par l’exemple ce que peut être aussi l’axe « culturel » de la recherche en anglais de spécialité. On espère que cet exemple sera suivi et que d’autres études, portant sur d’autres domaines de spécialité, viendront enrichir notre connaissance et notre compréhension de la culture des milieux spécialisés.

3La dimension culturelle n’est pas absente de l’analyse de genre, qui porte, par définition, sur l’objet global que constitue la langue-culture de spécialité saisie à travers ses productions langagières organisées en genre. Dans le même grand domaine de spécialité que Michel Van der Yeught, Catherine Resche, dont les lecteurs d’ASp ont souvent pu apprécier les travaux, se livre ainsi au « décryptage d’un genre particulier : les communiqués de presse de la Banque Centrale américaine ». Il s’agit aussi de presse, d’une autre sorte, dans l’étude que Dorothée Baud consacre au discours journalistique et plus particulièrement au genre que constitue « la critique de cinéma dans la presse quotidienne britannique ». Dans un domaine très différent, celui de l’anglais militaire dont il a déjà traité dans ASp, Jean-Louis Trouillon s’intéresse à un autre genre particulier, dont il montre en quoi c’est un « genre normé », « l’ordre d’opération dans l’Armée de Terre ».

4Shirley Carter-Thomas et Elizabeth Rowley-Jolivet, bien connues de nos lecteurs, mettent l’accent sur les questions d’ordre méthodologique que pose l’analyse du genre de la présentation scientifique orale dans leur étude intitulée « Analysing the scientific conference presentation (CP). A methodological overview ».

5C’est de méthodologie aussi et de théorie, notamment dans le contexte de l’enseignement de l’anglais de spécialité, que traitent Dacia Dressen Hammouda dans son étude de fond sur le genre, « Contributions of an integrated genre theory of text and context to teaching LSP », et Geoffrey Williams, dont les lecteurs d’ASp ont déjà pu lire certains travaux de linguistique de corpus, dans cette nouvelle étude intitulée « From meaning to words and back: Corpus linguistics and specialised lexicography ».

6L’axe « didactique » est toujours bien représenté dans les travaux de notre communauté, et ce numéro ne fait pas exception à la règle. Jean-Paul Narcy-Combes, que l’on ne présente plus aux lecteurs d’ASp, poursuit ses réflexions fondamentales sur l’apprentissage en (se) posant la question suivante : « Dans quelle mesure l’apprentissage relève-t-il d’un transfert ? ».

7C’est d’apprentissage aussi, envisagé à partir de contextes de formation particuliers, qu’il est question dans les réflexions de Marie-Françoise Narcy-Combes sur la communication interculturelle en anglais des affaires dans le cadre de la formation LEA, et dans l’étude de Monique Mémet sur l’enseignement à contenu intégré et la motivation dans le cadre d’une formation en médiation culturelle.

8Dans un autre ordre de considérations didactiques, deux articles traitent, sous des angles différents, du cédérom de langue pour publics LANSAD. Hélène Laffont, Susan Birch-Bécaas et Elisabeth Crosnier construisent, à partir de la présentation d’un cédérom d’aide à la présentation scientifique, leurs réflexions sur « la vulgarisation du discours grammatical ». Jean-Pierre Charpy et Didier Carnet examinent les aspects méthodologiques du passage du passage de la forme écrite (manuel sur la communication orale en anglais scientifique) à la forme numérique (cédérom).

9Claire Bourguignon et Jean-Paul Narcy-Combes enfin, sur un sujet toujours pertinent et toujours d’actualité dans notre domaine, présentent « un point sur l’approche qualitative de l’évaluation ».

10Il me reste à remercier toutes celles et tous ceux qui, auteurs, lecteurs-évaluateurs, membres de l’équipe de direction et de réalisation de la revue, ont permis la sortie de ce nouveau numéro d’ASp, et à souhaiter à son fidèle lectorat une lecture à la fois stimulante et enrichissante.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Petit, « Éditorial », ASp, 39-40 | 2003, 1-2.

Référence électronique

Michel Petit, « Éditorial », ASp [En ligne], 39-40 | 2003, mis en ligne le 30 avril 2010, consulté le 27 mars 2017. URL : http://asp.revues.org/1261

Haut de page

Auteur

Michel Petit

Michel Petit, Professeur à l’Université Victor Segalen Bordeaux 2. michel.petit@lv.u-bordeaux2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo GERAS -Groupe d'Etude et de Recherches en Anglais de Spécialité
  • Revues.org